Vilaine en fête

Buccolique et déambulatoire, l'édition de 2020, du 18 au 24 mai, annonce des bateaux qui se hâteront avec lenteur pour franchir les méandres du fleuve jusques aux portes du Canal de Nantes à Brest à  Redon, après une incursion sur l'écluse des Bellions à Fégréac, une grande première.
De même une péniche, majestueuse par sa taille et son histoire, viendra s'amarrer dans le  vieux-port de La Roche Bernard. Et pourquoi pas un thonier de Groix en Vilaine, un voilier école de la Royale et un festival du film maritime...
Mais, chut ne dévoilons pas tout. Gardons en réserve notre capacité à être surpris et à ouvrir des yeux d'enfant sur cette fête désormais incontournable.
La fête sera donc belle.

Vilaine en fête de Redon à Arzal par la Vilaine !

 

Vilaine en fête vous proposera ses grands classiques, tels que les éclusages et le Fest Noz d'Arzal, les illuminations nocturnes de nos bateaux sous voile, les feux d'artifice de Béganne/Nivillac/Péaule et de la Roche-Bernard, le passage du Pont de Cran, l'arrivée de la flottille plein vent arrière, les voiles en ciseaux à la pointe de la Croix des Marins à Redon, mais aussi quelques nouveautés, alors venez nombreux faire vos curieux sur la rive ou avec un peu de chance peut être à bord d'un bateau de la flotille !

test_vef2.jpg

Vilaine en fête

test_vef.jpg

Vilaine en fête

 

Le Programme de la semaine

 

vilaine_en_fete.jpg

Programmation VIlaine en fête

 

Le Fleuve book

Les organisateurs de Vilaine en fête nous partagent régulièrement un carnet de bord aussi appelé Fleuve book pour nous aider à patienter jusqu'à la fête. Nous vous partageons donc un extrait de ces informations.

Voici tout d'abord quelques équipages qui seront présent à bord des bateaux suivants : 

- Le Korriganez 

Ancien tjalk en fer doux riveté, il a été construit en 1907.

- Le Korrigan 

construit en 1999 

- Le Pêcheur d’Islande

Ancien misainier, il a été construit en 1935 à Saint-Nazaire 

- Le Va pas trop vite 

Bateau de pêche à voile et à coque bois, il a été construit en 1934 à Pornic 

- La Poulligwen 

Reconstruite en 1990-92 dans le cadre d’un concours des Bateaux des Côtes de France, il s’agit d’une chaloupe sardinière qui a remporté le 5ème prix de voilure et de construction dans sa catégorie 

 

En savoir plus sur la thématique Fluvio-maritime

Roselyne, néophyte en navigation, nous partage également ses questions qui nous permettent d'en savoir plus.

Je ne connais rien au monde des bateaux, mais ne demande qu'à apprendre...du moins essayer de le faire. C'est pourquoi j'ai proposé cette rubrique, destinée aux personnes dans mon cas !

Voilà un mot à vérifier... qu’est-ce qu’un tjalk ?

Servant à l’origine tant à la navigation fluviale que maritime, ces bateaux hollandais sont aujourd’hui employés pour la plaisance. Le Korriganez en est un bon exemple !
Sa forme n’a pas beaucoup changé en un siècle de bons et loyaux services malgré le passage du bois au métal. Apparenté à la péniche flamande, il a donné naissance à la pénichette ! De 8 à 30 mètres de long, il peut naviguer à la perche, à la voile, au halage (mode de traction à partir des berges à l’aide de la force des bras, de chevaux ou parfois de façon motorisée désormais) et à moteur... centenaire parfois !
Ah et tout autre chose, question qu’on se pose...Il n’y a pas de « corde » sur un navire... Et pourquoi dis-donc ? Il y en a une au fait, celle de la cloche qui sert à saluer la mémoire des marins défunts... Mais autrefois, il y avait celle qui servait à pendre les mutins...
Alors, il est d’usage de parler de cordages, de bouts...
Et si notre âme d’artiste nous pousse à faire un rapprochement avec le théâtre, où le mot est banni également, l’explication serait très simple, d’anciens marins ayant embrassé une seconde carrière !